FEP - Fédération d'Entraide Protestante  /  Réfugiés : la FEP entame la deuxième phase de la mission d’accueil

Réfugiés : la FEP entame la deuxième phase de la mission d’accueil

Accueil de l’étranger
Découvrir la FEP

La première phase de l’accueil des réfugiés d’Irak et de Syrie a débuté en septembre 2014. Nous avons alors assisté à la mobilisation de tous, concrétisée par l’offre de plus de 500 places de logements gracieux et l’accueil de plus de 250 réfugiés. Rencontres, plaidoyer, négociations, instructions diverses, rencontre à l’Elysée, ministères, pressions... Nous avons cheminé, observé, partagé et mettons aujourd’hui en place la deuxième phase de cet accueil, pour dépasser les blocages.

 
RS109992__L1A8018

 
Deuxième phase de l’accueil
Le dialogue construit avec les autorités a conduit la FEP à s’inscrire dans une proposition d’accueil des demandeurs d’asile dits « réinstallés », dans le cadre d’un appel à projet piloté par la DIHAL. Les personnes accueillies dans ce projet sont des personnes protégées par le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR). Nous avons fait le choix d’y répondre de manière fédérée, c'est-à-dire en associant des fondations et associations adhérentes à la FEP. L’une d’entre elles, l’association Pierre Valdo, pilote cette réponse globale pour la FEP. Nous avons également choisi de permettre aux collectifs d’accueil de s’intégrer dans cette réponse en complément de l’action menée par les associations. En parallèle, la FEP termine d'instruire des dossiers en souffrance, issus de la première phase d’accueil.

 

Restructuration de l’équipe de coordination
Pour accompagner ce développement, une coordination plus forte sera mise en place, dès la rentrée 2016, pour la construction et la structuration de ce réseau d’accueil, composé donc des collectifs et des associations de la FEP. Un(e) chargé(e) de projet, exclusivement dédié(e) à cette mission de coordination, est en cours de recrutement afin d’assurer le remplacement d’Adrien Sekali qui occupait avec le soutien du collectif « Batignolles » le poste de coordinateur national pour la FEP, et qui s’est retiré de cette mission. En effet, le collectif « Batignolles », qui assurait pour la FEP l’instruction des dossiers et le placement des demandeurs d’asile en hébergement a souhaité ne plus suivre la démarche initiée par la FEP pour développer elle-même, avec les bénévoles, un processus de travail autonome, avec permanences d’accueil et d’accompagnement des personnes demandeuses d’asile, arrivant par de circuits indifférenciés. Toutes les nouvelles demandes sont traitées et suivies par le collectif de bénévoles de la FEP, coordonnée par Ingrid Ispenian, secrétaire générale adjointe ainsi que Christine d’Allens et Sophie de Croutte, responsables des bénévoles FEP pour l’accueil des réfugiés. Nous vous tiendrons régulièrement informés de l’avancée de ce projet.

 

Jean Fontanieu
Secrétaire général de la FEP



Partager cette actualité sur les réseaux sociaux :

Pour aller plus loin

Voir toutes les actualités >